Police Close Iskenderun Protestant Church

Stranded Iranian Family Granted Visa Extension

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] [The false church within the TRUE Church today is: more work that: never] of: Stefano Arnoldi. 29/12/2012. Now we can truly say: after seeing her work: also: in the political (and the incredible: outrageous support to: PRESIDENTMonti: and: Europe, that: pursue an: Masonic program: in support of private banks: Jewish bankers: IMF FED ECB 666,322! - is: to deepen the incompatibility, between the Freemasons and: Christian doctrine, as the Vatican contradictory, false church within the church, threw the mask, and: now in the light of the sun, with: devilish effrontery, manifests its poisonous heresies and: its betrayal.

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] Betrayal primarily against of Christ (rightly John Zeno, director of the publishing house "Faith & Culture", he writes, that: the lineage of: Judas is: now reproduced to: dramatically, to: the manner of cancer, and: still an: time, Christ is betrayed, for: an: handful of: coins) but: also: betrayals of the faithful, whose salvation, and the soul: the conquest of the eternal Paradise, not: to care anymore: no one, least of all, to: lots of: those priests, bishops and cardinals, that: they are made of tool: an: false faith (watered down by sentimentality, and: gooders often bordering on infantilism), of: an: false doctrine (poisoned visions increasingly Protestant, from worldly logic, and: by that superb careerism in the conquest of power and: vainglory),

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] and: finally, inexorably, of: an: false church (where the moral, and: the truth have left the place to "logic" of: life, that: not: have nothing of: Catholic, infected, as they are openings to be complacent: what, if: it is: called up to: yesterday "sin" but: that today not: it is more: the subversion of the true with: false, and: good with: evil: is been: done). To front: this scenario, Catholics attend or astonished, perhaps the most naive, not even aware of: one, that: you are perpetrating to: give them: here is: in the game or salvation: eternal damnation: in the dramatic confrontation, as noted by the card. Caffarra (Archbishop of Bologna), between: the culture of death: and: the Gospel of life, between: the devil and Christ.

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] Land of: clash: the life of: each of: us. Bone of contention: the soul. The story, for: the human intellect, is: even embarrassing in his simplicity, but: an: heart immersed in an: society refractory to the Truth, obscured: as many lies and: led to: rambling: shepherds lost: that: for: of: the most arrogate to: Guides despite having secretly made traitors of the one true God, that: claims for: Self: and: for: Self only the role of Salvatore (with lots of greetings: the court of the gentiles : the card. Ravasi), an: heart so obfuscated: not: can that: lose the key to the problem: and: fall inexorably: the spider in the web up to: become a prey and: then slave for: forever.
And all this because it happens? Because faith is: a retreat, also: in ecclesiastical circles,

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] especially in ecclesiastical circles: not: longer believe in eschatology (raise your hand, who can most to: hear the words death, judgment, hell, heaven homilies) , not: longer believe in the one true doctrine, capable of: to give precise answers to: precise questions (that magnificent Catechism of St. Pius X that: still teaches us the true doctrine, is been: removed: and : even mocked by an: clergy that: is defined to '"avant-garde" with: result: that: the teachings of the Gospel and: the words of Christ are deformed: and: altered to: according to worldly expectations: the moment ), not: longer believe in the Mass (indeed, he hates that of: always, in Latin ... too dangerous because it converts the heart!) and: in the good graces: that: It emanates from (now: in the churches functions with "rite updated" are performances: pregnant of: insolence: towards the Master of: home: with: deformations liturgical also hard to bear, as Mgr. Bux) ...

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] But the work of the demolition of the false church and faith: the true Church continues unabated: the his: to come: pacts with: world (consociativismo Masonic): is: manifest: and: professing Catholics, of: base or: of: bose (... and: hold out an: veil!), now: not: it means nothing: if: not: wear an: mask of: fake respectability: for: conceal an: empty interior: ethical and: spiritual: an : empty afraid.
In an: Note that: did discuss (the Good always discuss the evil passes instead always in silence ...), Msgr. Crepaldi (bishop of Trieste) was spoken of as "two Churches" that: now express two different theologies. Lighter of: so! Everything we know well (or perhaps: we have forgotten?), Is been: Christ foretold: "... but, when the Son of Man comes, will he find faith on earth? "(Lk 18:8)

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] suggesting, that: all over the world, also: the Church was to be invested by an: fearful of crisis, faith . However, "... the gates of hell, not: prevail against of: it" (Mt 16, 18). not: prevalebunt, the forces of evil, not: they can crush and eliminate the true Church, that: although increasingly resized and: haunted (just open your eyes and rise, also: only an: mm hypocrisy, love wallowing in which ) is alive because Christ himself, risen: he lives in it, (if, in fact, the Church was only a human institution, it would've been wiped out, hatred of how many in history is been: and is: reversed: on of: for it: silence her, or condition it: destroy ... this is: of course).

[Agony of Christianity: and his Masonic ally] Moreover: also: Madonna to: Fatima said "at the end: My Immaculate Heart will triumph" confirming: the period of: crisis, that is: of: apostasy, in which: would pass the boat of: Peter: and: pointing out to you the same as a rudder for help: for: get out of that storm. Let us therefore aware of: the one that:'s going on, and: act of: Therefore, because every Christian, willingly or: not, will have to make an: choice, keeping in mind and printed: in the heart these words: "Blessed are you when people insult you, persecute you and falsely say all kinds of: evil, against, of: to you: because of me. Rejoice and be glad: for great is: the reward prepared for: you: in Heaven "(Mt 5: 11 -12) ... and: not: are the words of the card. Martini, but: of Jesus ... these so-echo of: eternal life ... by: Stefano Arnoldi - Director of the Servants Lane
=====================

REFLECTIONS an AD: Year of the: STATEMENT: [THE CONGREGATION for: THE DOCTRINE OF THE FAITH] [irreconcilability between: and CHRISTIAN FAITH: FREEMASONRY]
On 26 November 1983 the Congregation for: the Doctrine of the Faith published an: Declaration on Masonic associations (cf. AAS LXXVI [1984] 300).
A little more of: an: year of: distance of the: his: publication can be useful to outline briefly the meaning of: this document.
Since the Church has begun to: rule concerning Freemasonry on his: negative judgment is been: inspired by many reasons, and practices: doctrine. It not: he held the only responsible of Freemasonry: subversion: for her, but: since the first pontifical documents concerning: and: in particular in the Encyclical "Humanum Genus» of: Leo XIII (April 20, 1884), the Magisterium the Church has denounced in Freemasonry and philosophical ideas: moral conceptions opposed to Catholic doctrine. for: Leo XIII, they essentially led back: to: an: rationalistic naturalism, the inspiration of his plans: and: its activities against the Church. In his: Letter to the Italian people "Guardians" (8 December 1892), he wrote: "Let us remember that: Christianity and: Freemasonry are essentially incompatible, so that: enrollment in one means separation from the other." not: it could therefore leave out of, take into account the positions of Freemasonry: of the: point of: view of theory, in the years 1970-1980 when the S. Congregation was in correspondence with: some Episcopal Conferences particularly interested to: this problem, to: why the dialogue initiated: by of: Catholic personalities: with: representatives of: some lodges: that: said they were not: hostile or: even favorable the Church. Now more thorough study led the Sacred Congregation for: the Doctrine of the Faith to: confirm its conviction of of: bottom between the principles of Freemasonry and: those of the Christian faith.
Therefore, regardless of the: consideration of the practical of the various lodges, of: hostility or: less towards the Church, the Sacred Congregation for: the Doctrine of the Faith, with: the his statement on: 11/26/83, intended to be placed level: deeper: and: the other essential part of the problem: on the floor: that is, of the principles, on that: means incompatibility both in terms of faith, which, irreconcilability of its moral demands.
[THE CONGREGATION for: THE DOCTRINE OF THE FAITH] [irreconcilability between: and CHRISTIAN FAITH: FREEMASONRY] to: from this point of: view of theory, in continuity with the rest: the traditional position of the Church, as evidenced by the aforementioned documents of : Leo XIII, then derive the necessary: ​​practical consequences, that: valid for: all those faithful that: if they were members of Freemasonry. to: sull'inconciliabilità about the affirmation of the principles, however, must now be somewhere arguing that: essential of Freemasonry would be just the fact of: not: impose any "principle" in the sense of: an: a philosophical position or: religious, that: is binding for: all its members, but: instead of: it gathers together, of: beyond the boundaries of different religions and: visions of the world of men: goodwill on the basis of: humanistic values ​​and understand: acceptable to all.
Freemasonry would constitute an: element of: Cohesion for: all those that: believe in the Architect of the Universe and: they feel committed to of: those fundamental moral orientations that: are defined as in the Decalogue, it not: separate anyone of the: his: religion, but on the contrary would be an: incentive to embrace more.
Here not: can be discussed and the many historical problems: philosophy that: they hide in these statements. that: also: the Catholic Church pressing in the direction of: an: collaboration of: all men of: goodwill not: is: certainly necessary to emphasize that following the Second Vatican Council. The member of Freemasonry, however, far beyond this legitimate and collaboration: it has an: much more important and: determinant of: this. First of all, it should be noted that: the community of "free masons" and: its moral obligations are presented as an: progressive system of: symbols of the: character extremely challenging. The rigid rule of, that: there dominates further strengthens the weight of interaction: signs and: of ideas. This climate of: secrecy entails above all, for: members of the risk: becoming an instrument of: strategies unknown to them.
[THE CONGREGATION for: THE DOCTRINE OF THE FAITH] [irreconcilability between: and CHRISTIAN FAITH: FREEMASONRY] also: if: it is stated that: relativism is not: it is taken as dogma, but it is proposed of: made an: relativistic symbolic concept and and therefore, the value of relativizing: an: that moral-ritual community, far of the: being eliminated, is crucial to the contrary.
In this context, the different religious communities to which the individual members of the lodges, not: they can be considered if: not: as mere institutionalization, of: an: and broader truth: elusive. The value of: these institutionalization appears, then, inevitably relative with respect to: this broader truth, which instead is shown in the community of good will, that in the Masonic fraternity.
For an: Catholic Christian, however, not: is: can live his: relationship with God in an: dual mode and divided that in an: humanitarian form - and supraconfessional: in an: internal form - Christian. He not: can cultivate relationships of: two species with God, nor express his: relationship with: the Creator through symbolic forms of: two species. That would be something of: completely different from that collaboration, that: for: he is: obvious with: those that: are committed to doing well, also: if: to: from different principles. On the other hand an: not a Catholic Christian: it can at the same time participate in the full communion of Christian brotherhood and, on the other hand, look at his: Christian brother, to: start of the: Masonic perspective, as to: an "outsider ".
Even when, as already is: said, not: there were no explicit obligation of: profess relativism as a doctrine, but the strength of relativizing: an: this fraternity, for: his: own intrinsic logic: it has in itself the capacity of: transforming the structure of the Act: faith: so: so radical as not: be acceptable as part of: an: Christian, "which is dear: the his-faith" (Leo XIII).
This distortion of the fundamental structure: the act of: faith is carried out also for: mostly in a gentle way: and: without being noticed: firm adherence: the truth of God, revealed in the Church, it becomes mere fact of belonging to : institution, considered as an: particular expressive form in addition to other forms of expression, more or: less equally: possible and: valid, of man's eternal.
The temptation to go in this direction is: much stronger today, as it corresponds fully to: certain beliefs prevalent in contemporary mentality. Opinion: that: not the truth: to be known: is: typical characteristic of our era and, at the same time, an essential element of his: general crisis.
[THE CONGREGATION for: THE DOCTRINE OF THE FAITH] [irreconcilability between: and CHRISTIAN FAITH: FREEMASONRY] Just considering all these elements, the Declaration of S. Congregation says that: Subscribe to the Masonic "remains forbidden of the Church" and that the faithful: that: you sign up "are in a state of: serious sin: (is mortal sin) and: not: they can receive Holy communion. " with: this last statement, the S. Congregation points out, to the faithful, that: such registration constitutes an objectively: grave sin and by specifying that: the members to: an: Masonic association not: they can receive Holy Communion, it seeks to illuminate the consciences of the faithful of: an: serious consequence that: they must take of the: their membership to: an: Masonic Lodge.
The S. Congregation declares finally that: "not within the competence of local ecclesiastical authorities: opinion on the nature of Masonic associations, with: an: judgment, that: would imply a derogation to: the above provisions." to: this regard, the text also: reference to the Declaration: February 17, 1981, which already reserved to the Apostolic See: any pronouncements on the nature of: these associations that: have implied derogations from the Canon Law then in force (c. 2335) .
[THE CONGREGATION for: THE DOCTRINE OF THE FAITH] [irreconcilability between: and CHRISTIAN FAITH: FREEMASONRY] Similarly, the new document, issued of the: Sacred Congregation for: the Doctrine of the Faith in November 1983, expressed the same intentions of: reserves relatively : to: pronouncements that: of the diverged: the judgment expressed here: the irreconcilability of Masonic principles: with: the Catholic faith, the gravity of the act: sign up to: an: loggia and: the consequence that: it follows for: the reception of Holy Communion. This provision indicates that, despite the differences that: there may be among the Masonic Lodges, especially in their declared attitude towards the Church, the Apostolic See: I found some common principles that: require an: same evaluation: the part of: all ecclesiastical authorities. In making this statement, the Sacred Congregation for: the Doctrine of the Faith not: it intended to ignore the efforts of those who, with: proper authorization of: this Council, sought of: establishing an: dialogue with representatives from the Freemasonry. but: of the: time: that: there was a possibility: that: it spread among the faithful the misconception: that now the membership to: an: Masonic lodge was lawful, it considered his: duty to let them know: the authentic thought of the Church in this regard and: warn against of: incompatible with belonging: the Catholic faith. Only Jesus Christ is, in fact, the Teacher of Truth and: He only Christians can find the light and: strength: for: to live according to the plan of God, working for the true good of their brethren.
=========================
[Of crime is: Satanism: and: extermination! monetary sovereignty: is: was stolen by the Freemasons of the IMF 666] and Lies: Lies
Stephen of Francesco
03/01/2013 09:47:38
And lies: lies: Just, to: treat us, like, stupid. Just passively of the: morning to night, an: uninterrupted series of: lies, lies, lies that: unison are told by all the media, opinion improvised, economists and mediocre in the pay of the potentate of: round, incapable of: warn first that: the crisis occurred and now all ready to: say what are the right ways of: output of the: same.
But that: credibility do you have? ... What do you want to suggest over your chairs?
Bombarded by an: similar amount of: falsehood, who can therefore wonder that: still give credit to the poor Monti, the self-proclaimed savior of the country, promising support and vote in the next election.
Since not: responding to my way of: to see things, to dwell in long and very long: lengthy ruminations, often without head or tail, I would submit that the point of: starting an: chart that: should begin to: reveal an: of the great lies told by the media, by Mr. Mario Monti, of the: ECB, of the: IMF, on the need for: an: of country: Leftovers make of Balance as a precondition for: development and: growth.
As can be seen of the: graph, the 1929 crash was the his: why not: the U.S. budget deficit, that: in fact it was an: Surplus of: budget, but in the excess of: Private debt, that debt just that: today is ignored, hidden as not: and there: of: nobody talks about.
Do not believe us? observe with: attention the following chart.
The graph shows the trend of the interest and: of the debt of American households from: 1920: in 2010 of the: which shows that in the years immediately preceding the crisis, to: in front of: surplus of the federal budget, acted as an antithesis: progressive and: increasing level of private debt with: consequent rise in interest that: they reached the highest level: 14%: the disposable income of households. an: crazy thing, only the interest eroded 14% of the family income.
Today, as it is clear of the: chart, we are in the same condition: 1929 with: an: overall level: enormous interest.
In 1929 we were in an condition in which the Federal State (USA) not: issued more money because: it incassava more of: that: that: spending (realized Leftovers of: budget) and: given that: the gold standard was deflation: as the production of gold was stagnant for: have you resorted to currency and debt: there was an: explosion of: private debt and: of: leverage, both for: real estate speculation: and: financial that: for: consumption.
As the United States emerged from this situation of: severe depression?
Here is the third and last chart that: highlights for what they did: go to: grow.
In 1933, Roosevelt started the New Deal, an: of program: public expenditure with: deficit of the supported: Keynesian theory and, almost entirely funded with: state debts to banks and private: with: an: devaluation dry: -40 %: Dollar compared to Gold.
Inflating succeeded, despite substantial deficits to: reduce the total debt (the gray line in the graph)! Reduced the DEBT!
Is not: de difficult to understand! also: Monti should succeed!
The main difference with: the current situation is: that: having learned part of the lesson, now, is: avoided the chain: of: of failures: banks and: of: Companies: pumping money into the system: financial-banking: with : the QE, for: which not: we have reached the levels of: banking panic of: time. In America, and Japan: England have issued money into the economy through massive public deficits recovering the production and the proportion of income. not: for: nothing GDP: Uk is that: the United States: continuing to: grow. Eurozone instead: it is replicating, on a small scale and, only to damages: the countries of South-Europe, the mechanism of the Great Depression: an imposing: a fixed exchange rate and: overrated (then: against: Gold and: today: against Marco) and: for the prohibition: the countries of: do deficits. is: always the same story, the machine always works Economy: In the same way, not: there is nothing: of: new (including the stupidity of who should know these things). Every time that: there is an: excess of: debt (shown in the graph of the: level of interest equal to 14%: the disposable income of families in 1939 and today) the only way: for: get rid of: is: create inflation! Compress: the rates of: real interest: up to: when: not: are negative: and: it inflates the nominal income. not: there is another way of mathematically: reduce the ratio: debt / income: or: debit / national product. is: n ratio: between: two nominal sizes: and: you have to increase because the denominator falls. This is because: the denominator (income) depends of the: numerator (debt), for: which: if you seek of: reducing the second (through scraps of: budget: and imposition of taxes, then subtracting currency system) drops also: the first: and the ratio gets worse rather than better (it seems, that: is exactly what happened, so also: lately, or: no?). The only solution is: inflate the numerator.
The path traced out of the: our government is: and wrong: criminal; leads to an: destruction aware of: to wealth: only advantage of the banking system.
it is necessary that: deficit of the State to meet: budget, is: necessary to carry out repressive financial policies: with: lower interest rates on the debt at the rate of inflation is: necessary to kill: taxes on families and businesses for: to allow 'economics of: growth.
There they will do as long as we remain in the Euro and Europe of this: paper?
Well! Abandon them to their fate and we will do: reviving and: dignity to our national currency, reclaiming Monetary Sovereignty.
The rest is just bar talk.
Long live Italy.
Viva I love Italy.
Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] Magdi Cristiano Allam. 28/12/2012. L'axe entre le Vatican et les montagnes: le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. (Il Giornale) - Si les voies de Dieu sont infinies, cependant, reste difficile de comprendre comment ils peuvent se croiser et même épouser le Magistère de l'Eglise, la morale catholique, la doctrine sociale qui a inspiré par la foi en Dieu et dotés d'un dogme par le pape met à la personne centre, la famille naturelle et le bien commun, sans scrupules, avec l'idéologie de Mario Monti dans le sillage du modèle chinois associe le capitalisme et l'étatisme, en mettant l'accent sur l'argent, les banques et les marchés.[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] L'avertissement de Jésus: «Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon» (Matthieu 6,24 et Luc 16,13) résonne de manière perturbatrice dans les consciences des fidèles et, plus généralement, de bonne volonté. On ne peut qu'être étonné en lisant le soutien explicite de l'organe officiel de l'Etat du Vatican, l'Osservatore Romano, dans un article qui favorise l'expression de la Montagne "montée en politique», l'évaluer comme «un appel à récupérer l' sens le plus élevé et le plus noble de la politique est toujours, même étymologiquement, pour le bien commun. "Alors, comment voulez-vous chanter les louanges du chef de l'Etat Napolitano" une autre personnalité politique qui jouit d'une grande popularité et que nous reconnaissons tous le mérite de ayant trouvé en plein sénateur[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] pour la vie de l'homme pour transporter en Italie par les vagues de la tempête financière. «Il est étonnant de voir que c'était le coup de foudre Monti a reçu au Vatican Janvier dernier, Benoît XVI lui adressa des paroles d'appréciation:.». Vous avez fait un bon départ dans une situation difficile et presque insoluble »Pourtant, Monti, après une chute des puissances financières pour le solide leadership du gouvernement d'une manière plus que discutable, avait déjà rétabli la taxe sur les premières maisons ont augmenté de 60% après la réévaluation des terrains estimi, avait augmenté l'âge de la retraite avec effet rétroactif
[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] en violation des termes de millions de citoyens, avait annoncé une augmentation de la TVA et des prix des carburants dopés par le coût de la vie, a déclenché le régime fiscal de la police qui contrôle tous les comptes courant et doivent compter sur les banques transactions de plus d'un millier d'euros. Ainsi que dans la discussion qui a suivi le secrétaire d'Etat du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, avait exprimé l'attention Monti et encourager l'action difficile, qui coûte des sacrifices, pour faire face à la crise économique: un engagement majeur du point de vue de la morale. «La base de la relation entre l'Eglise et Monti ont été jetés dans le Forum des associations catholiques qui s'est tenue à Todi Octobre 17, 2011, commandées par le Président de la Conférence épiscopale italienne, le cardinal Angelo Bagnasco, qui a vu la participation de trois futurs ministres de le gouvernement Monti:
[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:], puis chef de la direction de Banca Intesa, Corrado Passera, le Recteur de l'Université Catholique Ornaghi Lorenzo et le fondateur de la Communauté Sant'Egidio Andrea Riccardi. Depuis lors, le cardinal Bagnasco est à l'avant-garde dans la défense des montagnes, répondeur, même «sur appel» le Corriere della Sera, comme cela s'est produit le 10 Décembre l'année dernière pour contrer l'attaque frontale de Silvio Berlusconi à la tête du gouvernement :. "La plus grande préoccupation est le sceau de notre pays et de la cohésion sociale ainsi (...) Le gouvernement de transition a mis de côté des capitulations humiliantes et très risqué Vous ne pouvez pas envoyer en enfer les sacrifices d'un an, qui sont souvent tombés. sur les plus fragiles. (...) Il est confirmé que la racine de la crise n'est pas seulement économique et sociale, culturelle et morale. "[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] Pour Bagnasco Monti serait un promoteur de la réforme morale et culturelle qui se traduirait aussi par le salut de développement économique et social? Il a doublé le nombre d'Italiens qui souffrent de la faim, qui a forcé 47.000 familles à abandonner leurs maisons parce qu'ils n'ont pas d'argent pour payer l'hypothèque, qui a triplé le nombre de jeunes chômeurs ou chômeurs, qui condamne à mort une moyenne de 200 entreprises par jour? Et il n'y a peut-être oublié que Monti était la Commission européenne, présidée par un autre chère à l'Eglise catholique, Romano Prodi, lorsque cette relativiste l'Europe s'est opposé à la référence aux racines judéo-chrétiennes dans le projet de la nouvelle constitution qui a été ensuite rejeté par référendum populaire ?[Le pacte impie avec l'Europe anti-chrétienne. L'axe entre le Vatican et Monti:] Qu'est-ce qui lie l'Église à Monti? Le chantage d'avoir à payer la totalité du MIO sur les bâtiments appartenant à l'Église dont la valeur est égale à environ un tiers de la valeur de l'immobilier en Italie et donc entraînerait un fardeau financier? Et «C'est l'hypothèse la plus probable. Mais même si ce n'était pas le cas, l'Eglise sait que l'association avec Monti consolide la désorientation et de plus en plus loin les fidèles. Ne sera certainement pas la compréhension et le consentement des familles, des entrepreneurs, esodati et les jeunes qui sont les principales victimes de la stratégie frénétique d'austérité a réduit la personne à un instrument de la médaille, le décapage de l'Italie en parallèle leur souveraineté pour le nourrir dans cette Europe des banquiers et des institutions financières mondialisées où il a servi et qui soutiennent Monti. twitter @ magdicristiano
========================
 
La fausse église au sein de l'Eglise est engagée plus que jamaisStephen Arnoldi29/12/2012 15:55:39La fausse église au sein de l'Eglise est engagée plus que jamaisMaintenant, nous pouvons dire en vérité: après avoir vu son travail dans le domaine politique (le soutien incroyable et scandaleuse pour Monti et de l'Europe dans la poursuite d'un programme maçonnique - Pour approfondir l'incompatibilité entre la maçonnerie et la doctrine chrétienne lire le document du Vatican sur ce lien!) , la fausse église au sein de l'Eglise a jeté le masque et maintenant, à la lumière du soleil, avec audace diabolique, manifeste ses hérésies toxiques et de trahisons.Trahison trahison principalement au Christ (à juste titre Jean-Zénon, directeur de la maison d'édition Foi et Culture, écrit que la tribu de Juda a joué de façon spectaculaire sous la forme de cancer, et une fois de plus le Christ est trahi par une poignée de pièces de monnaie), mais aussi aux fidèles pour leur salut de l'âme et de la conquête du Paradis éternel n'a pas d'importance pour personne, du moins à tous ces prêtres, évêques et cardinaux qui se sont fait les instruments d'une fausse foi (édulcoré par la sentimentalité et souvent à l' point de faire le bien "infantilisme), une fausse doctrine (empoisonné par des visions de plus en plus protestantes, de la logique banale et que le carriérisme superbe dans la conquête du pouvoir et de la vaine gloire), et enfin, inévitablement, une fausse église (où la morale et la vérité n'ont laissé façon à la «logique» de la vie qui n'ont rien à catholique infectées que les ouvertures de complaisance que si vous êtes appelé hier «péché», mais aujourd'hui, il est plus: la subversion du vrai avec le faux et le mal pour le bien a été fait).Face à ce scénario, les catholiques d'assister ou étonné, peut-être la plus naïve, même pas au courant de ce qui est perpétré contre eux: voici l'enjeu est le salut ou la damnation éternelle dans la confrontation dramatique, comme indiqué par la carte. Caffarra (Archevêque de Bolgna), entre la culture de la mort et de l'Evangile de la vie, entre le diable et le Christ.Champ de bataille: la vie de chacun de nous. Pomme de discorde: l'âme.L'histoire, pour l'intelligence humaine, il est presque embarrassant dans sa simplicité, mais un cœur immergés dans une société qui est réfractaire à la Vérité, éclipsé par tant de mensonges et dirigé par des bergers nomades autour de perdu pour s'arroger plus de guider malgré avoir secrètement traîtres de l'unique vrai Dieu qui revendique pour lui-même et pour lui-même que le rôle du Sauveur (avec beaucoup de salutations à la cour des Gentils de la Ravasi carte.), un cœur si troublé qui ne peut pas perdre la clé du problème et tombent inexorablement dans la toile d'araignée de proie et ensuite de devenir un esclave pour toujours.Et tout cela parce que cela arrive? Parce que la foi est en recul, même dans les milieux ecclésiastiques, surtout dans les milieux ecclésiastiques: on ne croit plus dans les dernières choses (levez la main si vous ne pouvez plus entendre les mots de la mort, le jugement, l'enfer ciel, homélies), nous ne croyons plus à «seulement vraie doctrine en mesure de donner des réponses précises à des questions précises (ce Catéchisme magnifique Saint-Pie X qui enseigne toujours nous la vraie doctrine, a été enlevé et même bafouée par un clergé qui est défini à '« avant-garde »avec de sorte que les enseignements de l'Evangile et les paroles du Christ sont déformées et altérées, en fonction des attentes des temps du monde), nous ne croyons plus à la messe (en fait, vous déteste toujours le même, en Amérique ... trop dangereuse, car elle transforme le cœur!) et grâce qui émanent d'elle (aujourd'hui dans les Églises locales fonctionne avec la «date rituel» sont enceintes performances avec insolence envers le propriétaire à la déformation liturgique difficile à supporter, comme Mgr. Bux) ...Mais le travail de la fausse église dans la démolition de la foi et de la véritable Église ne se dément pas: sa confrontation avec le monde est manifeste et catholiques professant, de base ou bose (... et nous avons étendu un voile!), Aujourd'hui ne signifie rien si vous ne portez pas un masque de respectabilité faux pour cacher un vide intérieur éthique et spirituel peur.Dans une note qu'il a fait de discuter (toujours discuter le bien, le mal va toujours à la main en silence ...), Mgr. Crepaldi (évêque de Trieste) avait fait référence en tant que «deux Eglises" Maintenant que expriment deux théologies différentes. Plus clair que ça!Tout cela, nous le savons bien (? Ou peut-être que nous avons oublié), a été prédite par le Christ: «... Mais quand le Fils de l'homme viendra, il trouvera la foi sur la terre?" (Lc 18, 8) laissant comprendre que le monde entier, l'Eglise, ont été frappés par une terrible crise de la foi.Toutefois, «... les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle» (Mt 16, 18). Non prevalebunt, les forces du mal ne peut pas écraser et éliminer la véritable Église, qui, bien que de plus en plus persécutés et redimensionnée (il suffit d'ouvrir vos yeux et ce, même une hypocrisie pouce que nous aimons éclaboussures) est vivante parce que le Christ lui-même vit en lui (Pour si l'Église n'était qu'une institution humaine aurait été anéantie par la haine de beaucoup dans l'histoire a été et est versé sur elle pour faire taire elle, la condition ou le détruire ... ça c'est sûr).En outre, même la Vierge Marie à Fatima dit: «Dans la fin mon Cœur Immaculé triomphera» confirmant la période de crise, celle de l'apostasie, qui passerait par la barque de Pierre et de vous démontrer le même comme un gouvernail pour aider à sortir de cette tempête.Laissez-nous donc au courant de ce qui se passe et agir en conséquence, parce que chaque chrétien, bon gré mal gré, doit faire un choix, car il a été imprimé dans mon esprit et du cœur ces mots: «... Heureux êtes-vous quand les hommes vous insultent . et qui vous persécutent et dit faussement toute sorte de mal contre vous à cause de moi Réjouissez-vous et soyez heureux: car grande est la récompense préparée pour toi dans les cieux »(Mt 5, 11-12) ... et ce sont les paroles de la carte. Martini, mais Jésus ... celles-ci oui, résonnent avec la vie éternelle ...Stefano Arnoldi - Directeur de la Voie fonctionnaires=====================PENSÉES DE UN AN DE LA DÉCLARATIONLA CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI
L'incompatibilité entre la foi chrétienne et MAÇONNERIE

Le 26 Novembre 1983, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a publié une déclaration sur les associations maçonniques (cf. AAS LXXVI [1984] 300).Un peu plus d'un an après sa publication peut être utile de rappeler brièvement l'importance de ce document.Depuis que l'Église a commencé à déclarer la franc-maçonnerie au sujet de son jugement négatif a été inspiré par de nombreuses raisons, à la fois pratiques et doctrinales. Elle a jugé que les francs-maçons seulement responsables des activités subversives contre lui, mais depuis les premiers documents pontificaux sur la question, et en particulier dans l'encyclique "Humanum Genus" de Léon XIII (20 Avril 1884), le Magistère de l'Église a dénoncé dans idées maçonnerie conceptions philosophiques et morales opposées à la doctrine catholique. Pour Léon XIII, ils ont essentiellement ramené à un naturalisme rationaliste, l'inspiration de ses plans et activités de l'Église. Dans sa lettre au peuple italien "tuteurs" (8 Décembre 1892), il écrit: «Rappelons-nous que le christianisme et la franc-maçonnerie sont essentiellement incompatibles, de sorte que l'inscription dans un signifie la séparation d'avec l'autre."On pourrait donc pas omettre de prendre en compte les positions de la franc-maçonnerie, du point de vue doctrinal, dans les années 1970-1980 lorsque la S. Congrégation était en correspondance avec certaines Conférences épiscopales particulièrement intéressés à ce problème parce que du dialogue initié par Catholique personnalités avec des représentants de certaines loges que vous avez dit était pas hostile, voire favorable à l'Église.Maintenant étude plus approfondie a conduit la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi pour confirmer sa condamnation des principes fondamentaux de la franc-maçonnerie et entre ceux de la foi chrétienne.Outre, donc, à partir de l'examen de la pratique des diverses loges, à l'hostilité ou moins contre l'Église, la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi, à sa déclaration du 26/11/83, destiné à être placé au niveau le plus profond et le autre partie essentielle du problème: c'est, en termes de principes, ce qui signifie que le niveau de la foi et de ses exigences morales.De ce point de vue de la théorie, en continuité avec le reste de la position traditionnelle de l'Eglise, comme en témoignent les documents mentionnés ci-dessus de Léon XIII, puis tirer les conséquences pratiques nécessaires, qui s'appliquent à tous les fidèles qui étaient peut-être des membres de la franc-maçonnerie .À propos de sull'inconciliabilità l'affirmation des principes, mais est maintenant quelque part en faisant valoir que la franc-maçonnerie essentiel serait juste le fait de ne pas imposer de «principe» dans le sens d'une position philosophique ou religieuse qui s'impose à tous ses membres, mais plutôt de rassembler, au-delà des limites de différentes religions et visions du monde, des gens de bonne volonté sur la base de valeurs humanistes compréhensibles et acceptables pour tous.Franc-maçonnerie constituerait un élément de cohésion pour tous ceux qui croient en l'Univers et se sentent engagés contre ces orientations morales fondamentales qui sont définies, par exemple dans le Décalogue, ce n'est pas n'importe séparé de sa religion, mais au contraire serait un incitatif pour embrasser plus.Nous n'allons pas discuter des nombreux problèmes historiques et philosophiques qui se cachent dans ces déclarations. Que l'Eglise catholique insiste également dans le sens d'une collaboration de tous les hommes de bonne volonté, n'est certainement pas nécessaire de souligner qu'à la suite du Concile Vatican II. Le membre de la franc-maçonnerie, cependant, bien au-delà de cette collaboration légitime et a une. Beaucoup plus importante et décisive que celleTout d'abord, il convient de noter que la communauté des «francs-maçons» et ses obligations morales sont présentés comme un système progressif de symboles d'un défi extrêmement. La règle rigide qui domine renforce encore le poids de l'interaction des signes et des idées. Ce climat de secret implique avant tout, aux abonnés du risque de devenir un instrument de stratégies qui leur sont inconnus.Bien qu'il soit indiqué que le relativisme n'est pas pris comme un dogme, mais il est proposé que le concept relativiste symbolique, et donc la valeur d'une telle relativisation morale et rituelle communauté loin d'être éliminé, il est crucial de bien au contraire.Dans ce contexte, les différentes communautés religieuses auxquelles les membres des Loges, ne peut être considérée que comme une simple institutionnalisation d'un plus large vérité et insaisissable. La valeur de ces institutionnalisation apparaît, puis, inévitablement relative par rapport à ce vaste vérité, ce qui est plutôt montré dans la communauté de la bonne volonté, que dans la fraternité maçonnique.Pour un catholique, cependant, il n'est pas possible de vivre sa relation avec Dieu en mode double et divisée en une forme qui est humanitaire - supraconfessional et une forme interne - chrétienne. Il ne peut pas cultiver des relations de deux types avec Dieu, ni exprimer sa relation avec le Créateur à travers des formes symboliques de ces deux espèces. Ce serait quelque chose de complètement différent de ce que la collaboration, ce qui pour lui est évident, avec tous ceux qui se sont engagés à faire le bien, même si des principes différents. D'autre part, un chrétien catholique ne peut pas en même temps participer à la pleine communion de la fraternité chrétienne et, d'autre part, regarde son frère Christian, du point de vue maçonnique, comme un «profane».Même lorsque, comme cela a déjà été dit, il n'y avait pas d'obligation explicite de professer le relativisme comme une doctrine, mais la force de relativiser d'une telle fraternité, par sa logique intrinsèque a en soi la capacité de transformer la structure de l'acte de foi, radicalement pour être acceptable pour un chrétien », ce qui est aimé par sa foi» (Léon XIII).Cette distorsion de la structure fondamentale de l'acte de foi est effectuée, aussi, pour la plupart, d'une manière douce et sans se faire remarquer: la ferme adhésion à la vérité de Dieu, révélée dans l'Église, il devient simple fait d'appartenir à une institution, considérée comme une forme particulière d'expression, en plus d'autres formes d'expression, plus ou moins également possibles et valables, d'éternelle de l'homme.La tentation d'aller dans cette direction est beaucoup plus forte aujourd'hui, car il correspond parfaitement à certaines croyances qui prévalent dans la mentalité contemporaine. La croyance que la vérité ne peut être connue est une caractéristique typique de notre époque et, dans le même temps, un élément essentiel de sa crise générale.En ne tenant compte de tous ces éléments, la Déclaration de S. Congrégation dit que jusqu'à organisations maçonniques »reste interdite par l'Eglise» et les fidèles qui s'inscrivent "sont dans un état de péché grave et ne peuvent pas recevoir la sainte communion."Avec cette dernière déclaration, la S. Congrégation indique aux fidèles que cette inscription est objectivement un péché grave, et précisant que les membres d'une association maçonnique ne peut pas recevoir la Sainte Communion, il a l'intention d'éclairer la conscience des croyants d'une conséquence grave qu'ils doivent tirer de leur appartenance à une loge maçonnique.La S. Congrégation déclare enfin que «ne relèvent pas de la compétence des autorités ecclésiastiques locales de se prononcer sur la nature des associations maçonniques qui impliquerait une dérogation à un jugement tel que défini ci-dessus." À cet égard, le texte fait également référence à la Déclaration du 17 Février 1981, qui a déjà réservée au Siège Apostolique Voir toutes les prises de position sur la nature de ces associations qui ont pu impliqués exceptions au droit canon alors en vigueur (can. 2335).De même, le nouveau document, délivré par la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi en Novembre 1983, a exprimé les mêmes intentions de réserve concernant les états qui diffèrent du jugement ici sur l'incompatibilité des principes maçonniques avec la foi catholique, la gravité de la d'adhérer à une loge et les conséquences de cela pour la réception de la Sainte Communion. Cette disposition indique que, malgré les différences qui peuvent exister entre les loges maçonniques, en particulier dans leur attitude déclarée envers l'Église, le Siège apostolique discerne certains principes communs, qui exigent la même considération par toutes les autorités ecclésiastiques.En faisant cette déclaration, la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi n'a pas l'intention d'ignorer les efforts de ceux qui, avec l'autorisation de cette Congrégation, ont essayé d'établir un dialogue avec les représentants de la franc-maçonnerie. Mais, car il y avait la possibilité que la répandre parmi les fidèles l'idée erronée que maintenant l'appartenance à une loge maçonnique était licite, il a estimé de son devoir de leur faire connaître la pensée authentique de l'Église à ce sujet et mettre en garde vers une adhésion incompatible avec le la foi catholique.Seul Jésus-Christ est, en fait, le Maître de la Vérité et en Lui seulement les chrétiens peuvent trouver la lumière et la force de vivre selon le dessein de Dieu, qui travaille pour le vrai bien de leurs frères.=========================

 
Mensonges et mensongesStefano Di Francesco03/01/2013 09:47:38Mensonges et mensongesIl suffit de nous traiter comme des imbéciles. Juste subir passivement, du matin au soir, un barrage de mensonges, mensonges, mensonges que l'on raconte à l'unisson par tous les médias, l'opinion improvisé, des économistes et des médiocres à la solde du potentat du moment, incapable de mettre en garde survient avant la crise et maintenant tous prêts à dire quelles sont les bonnes façons sur la même chose.Mais quelle crédibilité avez-vous? ... Que proposez-vous de vos chaises?Bombardé par une quantité similaire de mensonge, qui ne peuvent donc guère surprenant que toujours donner crédit à la mauvaise Monti, le sauveur autoproclamé du pays, promettant de soutien et de vote lors des prochaines élections.Parce qu'il ne répond pas à ma façon de voir les choses, d'habiter dans de longues ruminations de longues et longues, souvent sans rime ni raison, je voudrais présenter comme point de départ un graphique devrait commencer à démêler l'un des grands mensonges racontés par les médias, par le professeur Monti, la BCE, le FMI, la nécessité d'un pays à dégager des excédents budgétaires en tant que condition préalable au développement et à la croissance.Comme vous pouvez le voir sur le graphique, le krach de 1929 a sa raison dans le déficit budgétaire américain, qui était en fait un excédent budgétaire, mais l'excès de dette privée, juste de la dette qui est aujourd'hui ignoré, caché, car il n'existait pas et que personne ne parle au sujet.Ne nous croyez pas? observez attentivement le tableau suivant.Le graphique montre l'évolution de l'intérêt et de l'amortissement de la dette des ménages américains de 1920 à 2010, à partir de laquelle il est évident que dans les années qui ont immédiatement précédé la crise, par rapport à l'excédent du budget fédéral, ne compensée par un niveau progressif et croissant de la dette privée avec une augmentation conséquente des revenus d'intérêt qui ont atteint un niveau maximum de 14% du revenu disponible des ménages. Un truc de fou, seul l'intérêt érodé de 14% du revenu familial.Aujourd'hui, comme il ressort de ce graphique, nous sommes dans le même état en 1929 avec un niveau global de l'intérêt énorme.En 1929, nous étions dans une situation dans laquelle l'Etat fédéral (Etats-Unis) ne faisait pas plus d'argent parce qu'il incassava plus que ça passe (excédents budgétaires réalisés), et puisque l'étalon-or était que la production d'or déflationniste a stagné pour la monnaie a été recouru à de la dette et il y avait une explosion de l'endettement privé et endettement à la fois pour l'immobilier et la spéculation financière et de la consommation.Comme les États-Unis sont sortis de cette situation de dépression sévère?Voici le graphe troisième et dernière montre ce qu'ils ont fait de commencer à augmenter à nouveau.En 1933, Roosevelt a commencé le New Deal, un programme de déficit public soutenue par la théorie keynésienne et presque entièrement financé par les dettes de l'Etat aux banques privées et sécher avec une dévaluation de 40% du dollar américain par rapport à l'or.Gonflage réussi, malgré des déficits importants pour réduire la dette totale (la ligne grise dans le graphique)! Réduction de la DETTE!Il n'est pas difficile de comprendre de! Monti devrait aussi le faire!La principale différence avec la situation actuelle est que, ayant appris la leçon, maintenant, il a évité la chaîne des défaillances de banques et sociétés de pompage de l'argent dans le système financier avec QE, pour lesquels ils n'ont pas atteint les niveaux de paniques bancaires de temps. En Amérique, le Japon et l'Angleterre ont émis l'argent dans l'économie par le biais importants déficits publics se remettent de la production et des revenus. Pas étonnant que le PIB britannique est américaine continue de croître. Zone euro au lieu d'être reproduit, sur une petite échelle, et seulement au détriment des pays du Sud de l'Europe, le mécanisme de la Grande Dépression en imposant un taux de change fixe et surfait (et ensuite contre l'or aujourd'hui contre Marco) et l'interdiction de pays à faire des déficits.C'est toujours la même histoire, l'économie Machine fonctionne de la même manière, il n'y a rien de nouveau (y compris la stupidité de ceux qui doivent savoir ce genre de choses). Chaque fois qu'il ya un excès de dette (montré dans le graphique sur le niveau d'intérêt égal à 14% du revenu disponible des ménages en 1939 et aujourd'hui), le seul moyen de se débarrasser d'elle consiste à créer de l'inflation! Compresser les taux d'intérêt réels sont négatifs et gonfle jusqu'à ce que le revenu nominal. Il n'y a pas d'autre moyen de réduire la dette mathématiquement / revenu ou de la dette / produit national. C 'est une relation entre deux tailles nominales et vous aurez à augmenter parce que le dénominateur diminue. C'est parce que le dénominateur (revenu) dépend du numérateur (la dette), donc si vous essayez de réduire la seconde (grâce à des excédents budgétaires et l'imposition de taxes, puis en soustrayant système monétaire) diminue également le premier et le ratio s'aggrave au lieu de s'améliorer (il semble que cela s'est passé comme ça ces derniers temps trop ou pas?). La seule solution est de gonfler le numérateur.La voie tracée par notre gouvernement fait fausse route et pénale, conduit à une destruction consciente de la richesse pour le seul avantage du système bancaire.Et 'nécessaire pour l'État pour combler le déficit budgétaire, il est nécessaire de procéder à des politiques financières répressives avec des taux d'intérêt sur la dette au taux d'inflation, il est nécessaire de ventiler les impôts sur les ménages et les entreprises pour aider l'économie croître.Là, ils vont le faire aussi longtemps que nous restons dans l'Euro et l'Europe dans ce document?Eh bien! Les abandonner à leur sort et nous donnera un nouveau souffle et la dignité de notre monnaie nationale, la réappropriation de la souveraineté monétaire.